Voici comment est calculé le coefficient de réussite de Paris-Turf

Le journal Paris-Turf est vraiment la « bible » des turfistes. Ce journal présente tellement d’informations, de statistiques pour nous aider à faire le papier ! Et parmi cette mine d’informations, le « Cahier Quinté » de Paris-Turf est tout particulièrement apprécié avec son analyse des partants du quinté, les interviews des jockeys et propriétaires, le pronostic en 8 chevaux, les chevaux repérés, la synthèse de la presse, l’historique des performances des chevaux, etc.

Si vous lisez ce journal, vous avez peut-être remarqué dans ce « Cahier Quinté » un petit tableau appelé « Coefficient de réussite ».

Exemple de tableau - coefficient de réussite
Voici un exemple de tableau récapitulant les coefficient de réussite pour la course quinté du jeudi 2 février 2017

Il s’agit là d’un outil très puissant qui complète la simple lecture de la musique d’un cheval.

 

Voici comment le coefficient de réussite est calculé !

Paris-Turf définit le coefficient de réussite de la façon suivante : « Ce tableau classe les chevaux selon les places obtenues lors des 5 dernières courses, incidents compris. Plus un résultat est récent, plus il a d’importance dans le calcul« .

Voici la formule pour calculer le coefficient de réussite de Paris-Turf :

 

Coefficient de réussite = 5 x (11 – P1) + 4 x (11 – P2) + 3 x (11 – P3) + 2 x (11 – P4) + 1 x (11 – P5)
———————————————————————————————————–
NC

 

Avec :

  • P1 = place du cheval lors de sa dernière course
  • P2 = place du cheval lors de son avant dernière course
  • P3 = place du cheval lors de son avant avant dernière course
  • P4 = place du cheval lors de sa 4ème avant dernière course
  • P5 = place du cheval lors de sa 5ème avant dernière course
  • NC = Nombre de courses comptabilisées

Paris-Turf prend en compte les 5 dernières courses du cheval (donc NC = 5.) Mais dans le cas où un cheval n’aurait que 4 courses à son actif, NC est alors égal à 4.

La musique du cheval va nous permettre de récupérer l’historique des places obtenues par le cheval pour nous permettre de calculer le coefficient de réussite. A noter toutefois :

  • Si dans la musique du cheval, il y a un chiffre supérieur à 9 ou si le cheval a été disqualifié ou est tombé, Paris-Turf attribue automatiquement la valeur de 10 à cette place.
  • Les dernières performances doivent être dans la même spécialité que la course du jour. Ainsi, si par exemple un cheval dispute une course de Trot Attelé, ses performances antérieures au Trot Monté ne sont pas comptabilisées.

 

Exemple de calcul du coefficient de réussite

Pour illustrer le calcul du coefficient de réussite, prenons la course du quinté du jeudi 2 février 2017 disputée au trot attelé. Comparons 2 chevaux :

  • Musique du cheval n°1 (A Nice Boy) : Da 3a 1a 2a 6a – Son coefficient de réussite est donc :

 

Coefficient de réussite = 5 x (11 – 10) + 4 x (11 – 3) + 3 x (11 – 1) + 2 x (11 – 2) + 1 x (11 – 6)
————————————————————————————————-

= 18

5

 

  • Musique du cheval n°4 (Arthuro Boy) : 3a 5a 7a 3a 2a – Son coefficient de réussite est donc :

 

Coefficient de réussite = 5 x (11 – 3) + 4 x (11 – 5) + 3 x (11 – 7) + 2 x (11 – 3) + 1 x (11 – 2)
————————————————————————————————

= 20.2

5

Dans cet exemple, Arthuro Boy (4) a un meilleur coefficient que A Nice Boy (1). Cela s’explique par le fait que A Nice Boy ait été disqualifié lors de sa dernière course.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis… et à lire à présent la méthode de calcul de l’indice de forme !

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*