ARJEL : qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

C’était mieux avant, les rapports ne sont plus au rendez-vous… Comme d’autres, vous avez peut-être déjà râlé sur l’ARJEL, cet organisme qui régule le marché des paris en ligne depuis 2010 ?

Et pourtant, cet organisme administratif est indispensable (selon moi) pour réguler le marché des paris en ligne !

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

Qu’est-ce que l’ARJEL

L’ARJEL est l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne. Cette autorité administrative a été créé en mai 2010.

L’objectif de l’ARJEL est de réguler le marché des paris en France (paris hippiques, paris sportifs et poker)

Elle fait respecter la loi relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne.

Voici les principales missions de l’ARJEL :

  • Délivrer des agréments et s’assurer du respect des obligations par les opérateurs
  • Protéger les populations vulnérables, lutter contre l’addiction
  • S’assurer de la sécurité et de la sincérité des opérations de jeux
  • Lutter contre les sites illégaux
  • Lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent

 

Découvrez les relations de l’ARJEL vis-à-vis des bookmakers

L’ARJEL et les bookmakers travaillent en étroite collaboration tout au long de l’année.

 

L’ARJEL contrôle les bookmakers… Et c’est le moins que l’on puisse dire !

Tous les bookmakers ont dû transmettre à l’ARJEL des dossiers de plusieurs milliers de pages pour obtenir leur licence.

Mais ce n’est pas tout.

  • Tous les ans, tous les sites doivent passer un audit complet (sécurisation de leur structure informatique, documents juridiques, confirmation des process marketing répondant aux diverses obligations légales, etc.),
  • Le bookmaker doit transfèrer toutes les données clients à l’ARJEL (données de connexion, données de dépôt / retrait d’argent, données de prises de paris, etc.). Cela permet à l’ARJEL de contrôler qu’il n’y a pas de fraude ou de blanchiment d’argent.
  • Et tous les ans, les exigences de l’ARJEL se renforcent…

Les bookmakers légaux sont ainsi sans doute plus contrôlés que les banques !

 

L’ARJEL garantie aux bookmakers légaux que les parieurs français ne puissent pas jouer sur des sites illégaux ou basés à l’étranger

Vous avez essayé de vous rendre sur un site de paris étranger ?

Il y a de fortes chances que vous ayez vu un message vous indiquant que vous ne pouvez pas vous connecter car vous êtes en France.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2012, l’ARJEL peut demander aux différents fournisseurs d’accès internet (FAI : Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free…) à bloquer l’accès aux sites de paris en ligne qui n’ont pas reçu l’agrément de l’ARJEL.

L’ARJEL veille au grain et fait (très bien) respecter la loi française dans et au dehors de nos frontières !

 

L’ARJEL communique sur des données du marché qui permettent aux bookmakers de se comparer

Tous les trimestres, l’ARJEL publie un rapport très complet présentant les données marchés (lire notre article : « Voici le profil des parieurs hippiques en 2016 selon l’ARJEL« ).

Si les parts de marchés des différents bookmakers n’y sont pas communiqués, d’autres indicateurs très précieux y sont communiqués.

Ces rapports sont très attendus par les différents bookmakers car il s’agit là d’un des seuls outils existants pour comparer leurs performances par rapport à leurs concurrents.

 

L’ARJEL accompagne les bookmakers dans la mise en place de solutions de protection des joueurs

Tous les ans, les bookmakers sont interrogés par l’ARJEL sur leurs politiques de protection des joueurs contre les risques d’addiction.

L’ARJEL sensibilise et émet des recommandations aux bookmakers pour améliorer leurs différents process d’authentification des joueurs à risque.

L’ARJEL contrôle par ailleurs qu’un joueur « interdit de jeu » ne puisse s’inscrire sur un des sites de paris en ligne.

 

L’ARJEL aide les bookmakers dans la validation de nouveaux jeux

LETURF avait communiqué lors du lancement du GROUPE GAGNANT avoir mis 2 ans à valider son nouveau jeu..

Pourquoi ce délai ?

Tout simplement parce qu’avant de lancer un nouveau jeu, le bookmaker doit obligatoirement passer par l’ARJEL :

  • Etape 1 : validation du principe et du règlement du nouveau jeu. Lors de cette étape, l’ARJEL peut :
    • Émettre un avis favorable accompagné ou non de recommandations. Le bookmaker peut alors commencer à développer informatiquement son nouveau jeu
    • Émettre un avis défavorable. Le bookmaker doit alors revoir sa copie
    • Demander un avis au Ministère de l’Agriculture dans le cas où le jeu sort de l’ordinaire (ce qui était le cas du GROUPE GAGNANT).
  • Etape 2 : validation de l’intégrité du nouveau jeu avant son lancement commercial. Ainsi, après le développement informatique du jeu, le bookmaker doit :
    • Faire auditer son nouveau jeu auprès d’un « tiers de confiance ». L’objectif est de garantir que ce jeu respecte le règlement validé et que celui-ci ne puisse être piraté par des petits génies de l’informatique.
    • Demander ensuite officiellement à l’ARJEL de pouvoir lancer son nouveau jeu. Dès lors, le bookmaker devra transmettre de manière cryptée à l’ARJEL :
      • Une copie du règlement définitif du jeu
      • Une copie des fichiers informatiques de ce nouveau jeu
      • Une copie de l’interface de paris
      • Une copie du rapport du « tiers de confiance » prouvant la sécurité et la sincérité du jeu.
    • A réception, le Service Informatique de l’ARJEL va à nouveau auditer ce nouveau jeu et émettre un avis en vu du lancement de ce nouveau jeu

Etape 3 : Si les étapes 1 et 2 sont passées avec succès, le nouveau jeu peut enfin être validé officiellement lors d’un des collèges de l’ARJEL.

Bref, comme vous pouvez le voir, le process mis en place par l’ARJEL garanti vraiment que vous pouvez parier en toute sécurité.

 

Voici les principaux intérêts de l’ARJEL pour les parieurs

Parier sur chez un bookmaker ayant reçu sa licence ARJEL est un gage de qualité et de sécurité pour les parieurs.

Aussi, si vous voyez le logo « ARJEL », c’est que vous pouvez ouvrir un compte et parier en toute confiance.

 

l'ARJEL vous garantie que vous pouvez parier en toute sécurité sur les sites légaux

Grâce à l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL), vous pouvez parier en toute sécurité !

 

A ce jour, 8 sites de paris hippiques ont reçu ce précieux sésame :

 

Deuxième intérêt pour les parieurs, grâce à l’ARJEL, votre argent déposé chez un bookmaker est protégé.

Quand vous créditez votre compte joueur, votre argent ne va pas réellement sur le compte bancaire du bookmaker. Il va dans un « coffre fort électronique ». L’intérêt pour vous est que si votre bookmaker venait à faire faillite, il ne pourra en aucun cas utiliser votre argent pour payer ses créanciers (et vous pourrez bien sûr récupérer tout votre solde).

 

Comment contourner l’ARJEL ? Parier hors ARJEL ?

Vous regrettez peut être cette époque où il était possible de parier sur les courses pmu via des sites comme Bet365, Turfez, OneXtwo ou autres… Les rapports étaient bien meilleurs qu’aujourd’hui.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que la fiscalité appliquée sur les paris était beaucoup plus faible car ces sites n’étaient pas basés en France.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Si vous habitez en France, vous ne pourrez légalement parier que sur un des sites de paris hippiques ayant reçu un agrément de l’ARJEL (lire l’article : « 8 opérateurs légaux pour parier sur Internet en France sur les courses PMU« ).

Dans le cadre de ses missions, l’ARJEL a obligé les sites basés à l’étranger à bloquer leurs accès aux parieurs français.

Ce blocage est réalisé à partir de l’adresse IP de votre connexion internet.

Bien sûr, il existe toujours des possibilités de contourner la règle et de parier hors ARJEL.

Vous pouvez par exemple utiliser un VPN. Un VPN est un petit logiciel que vous installez sur votre ordinateur ou votre téléphone portable. Celui-ci assure votre sécurité et votre anonymat sur internet en vous procurant une adresse IP étrangère. Ainsi, vous pourrez grâce à ce VPN faire croire que vous vous connectez par exemple depuis Malte. Vous pouvez par exemple tester le VPN « HMA » que vous pouvez découvrir en cliquant sur ce lien.

Mais autant être clair, parier hors ARJEL est à vos risques et périls !

  • Ce n’est pas légal (même si concrètement, vous ne risquez pas d’être poursuivi par la justice).
  • Le bookmaker étranger peut bloquer votre compte s’il identifie que vous êtes un joueur français (et vous risquez de perdre votre argent).
  • Le bookmaker peut ne pas être « honnête » et garder votre argent.
  • Vous n’avez aucun recours possible en cas de litige avec un bookmaker hors ARJEL.

Bref, je ne pourrai jamais que vous recommander de vous inscrire et de parier que sur un des sites validés par l’ARJEL !

Voici comment saisir l’ARJEL en cas de litige avec votre bookmaker

Vous avez un litige avec votre bookmaker que vous n’avez pas pu résoudre en contactant leur Service Client ?  N’hésitez pas à contacter l’ARJEL !

Toutefois, soyons clair.

Si vous contactez l’ARJEL pour vous plaindre que votre bookmaker a moins bien payé une course qu’un concurrent, vous n’aurez qu’une réponse polie vous renvoyant vers votre bookmaker.

Contactez l’ARJEL si par exemple :

  • Votre compte joueur a été bloqué selon vous pour de mauvaises raisons par votre bookmaker.
  • Si vous soupçonnez une fraude.
  • Si vous n’avez pas reçu un bonus alors que vous avez respecté toutes les conditions demandées par le bookmaker

Dans ce cas, n’oubliez pas de transmettre à l’ARJEL tout document pouvant prouver la fraude (impression écran, copie des échanges avec le Service Client, etc.).

Dès réception de votre demande, l’ARJEL va contacter votre bookmaker pour avoir des précisions sur votre cas et pourra forcer ce bookmaker à débloquer la situation.

Voici les coordonnées pour contacter l’ARJEL :

  • Par téléphone : le numéro du standard est le 01-57-13-13-00
  • Par e-mail : contact@arjel.fr
  • Par courrier postal :
    Autorité de Régulation des Jeux En Ligne
    99-101 rue Leblanc
    75015 Paris

 

Partagez cette page !

Leave a Comment: