Départ à l’autostart au trot : voici les numéros éviter au trot

Lorsque vous faites votre papier, une des choses à prendre en compte dans les courses de trot est le type de départ.

Au trot, il existe 2 types de départ :

  • Le départ « volté ». Au départ, les concurrents se présentent perpendiculairement à la piste puis effectuent un quart de tour dans le sens de la corde avant de s’élancer.
  • Le départ à l’autostart. Les concurrents s’élancent derrière une voiture.

 

Notre dossier du jour est consacré au départ à l’autostart. Voici ce que je vais partager avec vous:

 

 

C’est quoi le départ à l’autostart ?

Voiture donnant le départ à l'autostart sur l'hippodrorme de Vincennes
Voiture donnant le départ à l’autostart sur l’hippodrorme de Vincennes

L’autostart est une voiture derrière laquelle vont s’élancer les trotteurs.

Il s’agit souvent d’une grosse voiture américaine qu’on pourrait comparer à une sorte de « papamobile ».

Cette voiture dispose de deux grandes ailes portant des numéros derrières lesquels les trotteurs vont s’aligner. Ces ailes vont se déployer pour élancer les chevaux et se replier au moment du départ de la course.

La voiture comporte aussi un tableau affichant un compte à rebours se déclenchant 60 secondes avant le départ de la course.

Le départ à l’autostart permet aux chevaux de démarrer pied au plancher.

En effet, au moment du départ, la voiture accélérer progressivement pour atteindre la vitesse de 50 km/h avant de replier ses ailes et libérer les chevaux. Pas de mauvaise surprise, la vitesse de la voiture et son accélération sont contrôlés automatiquement.

Ainsi, ce type de départ permet souvent d’afficher des chronos de course supérieure d’une seconde par rapport aux départ « volté ». Prenez bien en compte le type de départ lorsque vous comparez les chronos des différents chevaux d’une course !

 

Comment sont positionnés les chevaux lors d’un départ à l’autostart ?

Exemple de départ à l'autostart à Enghien
Exemple de départ à l’autostart à Enghien

Lors d’un départ à l’autostart, les chevaux se présentent sur deux lignes.

Le nombre de chevaux par ligne va dépendre de 3 éléments :

  • L’hippodrome où se dispute la course. En effet, la largeur de la piste va conditionner le nombre de chevaux d’une ligne derrière l’autostart :
    • A l’hippodrome de Vincennes et à celui de Caen, nous aurons jusqu’à 9 chevaux par ligne.
    • A l’hippodrome de Cabourg, nous n’aurons au maximum que 7 chevaux par ligne.
    • Sur tous les autres hippodromes en France, nous aurons 8 chevaux au maximum par ligne.
  • Le nombre de partants. Au maximum, une course à l’autostart ne peut comporter que 18 partants.
    • La première ligne est toujours complétée au maximum (par exemple, à Vincennes, s’il n’y a que 13 partants, la première ligne comportera 9 chevaux et la seconde comportera 4 chevaux).
    • En cas de non-partant en première ligne, les chevaux vont se décaler vers la corde. Mais en aucun cas, un cheval de la deuxième ligne va remplacer un cheval en 1ère ligne.
  • La catégorie d’âge de la course. Ainsi pour les chevaux âgés de 2 ans :
    • A l’hippodrome de Caen, nous aurons au maximum 8 chevaux par ligne.
    • A l’hippodrome d’Enghien, nous aurons au maximum 7 chevaux par ligne.
    • A noter que sur l’hippodrome de Cabourg, nous aurons au maximum 7 chevaux par ligne quelque soit l’âge.

 

Voici comment se positionnent les chevaux qui partent à l’autostart (l’illustration faite est pour un départ sur un hippodrome autre que celui de Vincennes ou de Cabourg)

Illustration du positionnement des chevaux lors d'un départ à l'autostart
Illustration du positionnement des chevaux lors d’un départ à l’autostart (hippodrome avec autostart à 8 chevaux par ligne)

Le cheval portant le numéro 1 sera ainsi en première ligne, à la corde.

Les autres chevaux vont ensuite s’aligner dans l’ordre.

Dans cet exemple, le n°8 prend un départ à l’extérieur en première ligne.

 

Comment les numéros des chevaux sont alloués lors d’un départ à l’autostart ?

Le positionnement des chevaux derrière l’autostart est codifié.

En France, les chevaux de la course sont classés en fonction de leurs gains (cela peut être différent pour les courses disputées à l’étranger)

  • Les plus riches vont s’élancer de la première ligne
  • Les moins riches vont s’élancer de la seconde ligne

Les chevaux de la deuxième ligne ont donc un triple désavantage sur les chevaux de la 1ère ligne:

  • Les chevaux de la 2ème ligne doivent rendre quelques longueurs sur ceux de la première ligne (mais certains chevaux aiment « être cachés »).
  • Les chevaux de la première ligne sont théoriquement les « meilleurs » puisqu’ils ont accumulés le plus de gains.
  • Enfin, la performance des chevaux de seconde ligne dépend du départ pris par le cheval devant lui en première ligne. Par exemple sur l’illustration ci-dessus, si le n°5 prend un mauvais départ, le n°13 risque d’être pénalisé pour la suite de la course.

Les statistiques montrent que les chevaux en seconde ligne ont moitié moins de chances de faire l’arrivée que ceux qui partent en première ligne.

Une fois déterminé quels chevaux vont partir en première ou deuxième ligne, les numéros vont être attribués par tirage au sort.

 

Y-a-t-il de « bons » numéros à jouer ou de « mauvais » numéros à éviter lors d’un départ à l’autostart ?

Le positionnement des chevaux derrière l’autostart est important.

Les numéros 3 -4 – 5 – 6 sont les « meilleurs » numéros car ils bénéficient de l’aspiration de la voiture et de la force centrifuge.

Le numéro 1 est un numéro piège car positionné à la corde, il peut se faire enfermer rapidement par les autres concurrents.

Les numéros à l’extérieur 8 et 9 (à Vincennes) vont devoir faire un effort important pour se positionner. Ils peuvent payer cet effort sur la fin de course.

Les chevaux en deuxième ligne sont désavantagés comme on l’a vu. Et parmi ces chevaux de la deuxième ligne, ceux partants à la corde sont à éviter car ils seront enfermés et devront fournir un énorme effort pour s’en sortir.

Mais bien entendu, ces remarques sont à relativiser en fonction de la distance à parcourir. En effet, sur une course disputée sur 2700m, les concurrents qui auront pris un départ moyen auront plus de temps de se refaire. A contrario, sur une course disputée sur 1600m, le départ se révèle crucial !

Il faut aussi tenir compte de l’âge des chevaux dans vos pronostics pour les courses à l’autostart.  Ainsi pour les jeunes chevaux (2-3 ans), l’influence du numéro porté est moindre que pour les chevaux plus âgés. En effet, pour les jeunes chevaux, il existe encore beaucoup d’écart de niveau.

Autre point pour relativiser le positionnement des chevaux sur le résultat final de la course, il faut bien sûr prendre en compte l’aptitude des chevaux.

Par exemple, lors du Prix de Bourgogne 2012 disputé sur l’hippodrome de Vincennes, Ready Cash était parti en portant le n°1. Malgré ce numéro piège, le champion avait réussi a remporter cette course avec brio !

Autre chose à savoir, certains chevaux apprécient plus que d’autres le départ à l’autostart :

  • Certains chevaux partent à la faute régulièrement lors des départs « voltés » et sont meilleurs lors des départ à l’autostart. La lecture de la musique du cheval est donc à prendre avec précaution car on pourrait facilement exclure un trotteur régulièrement disqualifié parce que le départ était « volté » alors que ce cheval serait « extra » avec un départ à l’autostart.
  • Par ailleurs, en fonction du cheval, le driver va adapter son départ. Il mettra soit le nez carrément dans les ailes soit prendre 50cm à 1m de recul.

 

Il est donc important d’apprendre à connaitre les chevaux. N’hésitez pas à prendre des notes !

Départ à l'autostart à Enghien

Mais pour garder une règle générale simple, voici un petit tableau utile pour les courses disputées à Vincennes avec un départ à l’autostart.

Numéro du cheval Réussite
4 – 5 + + +
3 – 6 – 7 + + 
8 – 9 +
1 – 2
Seconde ligne – –
10 – 11 – – –

 

Comment savoir quels chevaux sont « extra » dans les courses de trot avec un départ à l’autostart ?

Plusieurs méthodes existent, mais je vais vous en donner deux (qui sont bien sûr complémentaires):

  • Prendre des notes : les trotteurs pouvant courir jusqu’à l’âge de 10 ans, il est assez facile de les suivre dans le temps. Alors notez dans un cahier ou sur un tableur excel vos impressions sur les chevaux que vous suivez. Sont-ils bons ou pas à l’autostart ? Ont-ils été gêné ou pas lors de leur dernière sortie ? Quels numéros avaient-ils pour quels résultats au final ?
  • Aidez-vous de sites spécialisés comme celui de Paris-Turf. Sur ce site riche en information et statistiques, je vous invite à découvrir cette fonction incroyable (toutefois uniquement réservée aux clients abonnés au site).
    • Rendez-vous sur la page contenant le tableau des partants de la course que vous souhaitez jouer dont le départ est effectué à l’autostart.
    • Cliquez sur l’onglet « Statistiques« . Vous verrez alors les performances comparées de tous les partants
    • Puis cliquez sur la case « Autostart » pour filtrer les performances sur ce type de départ
    • Et là vous aurez pour chaque partant le nombre de courses courues avec un départ à l’autostart, le nombre de victoires, de places dans les 3 premiers, dans les 5 premiers
    • Cliquez sur la colonne « Courses » de ce tableau pour classer les chevaux en fonction du nombre de courses disputées avec un départ à l’autostart.
    • Pour votre analyse, ne tenez compte que des chevaux ayant un minimum de courses disputées (par exemple 5 au minimum)
    • Ciblez en priorité les chevaux ayant le taux de réussite maximal dans les 3 premières places

 

Prenons un exemple pour illustrer cela.

Statistiques comparées des performances des partants d'une course sur les courses avec un départ à l'autostart
Statistiques comparées des performances des partants d’une course sur les courses avec un départ à l’autostart

Sur cette course, les numéros 5, 15 et 18 semblent être au dessus du lot en terme de taux d’arrivée dans les 3 premiers dans les courses avec un départ à l’autostart. Ce sont sans doute 3 chevaux à cocher en priorité sur votre ticket.

 

Et vous, jouez-vous sur les courses à l’autostart ? Que prenez-vous en compte pour faire votre pronostic ? 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*